LE YOGA POUR LES GOLFEURS

Le corps en parfait équilibre et l'esprit détaché sont la base pour le swing parfait.


Le golf fait partie des sports les plus exigeants et complexes. Lors un parcours d'une durée moyenne de 4h30, le joueur frappe la balle environ pendant une demie heure. Dans ces brefs instants là, le joueur doit rassembler puissance, relaxation et concentration pour que la balle traverse une distance incroyable pour atteindre un but infiniment petit. Ce sport requière une maîtrise sensible et consciente tant au niveau physique que mental. Voyez dans quelle mesure une pratique régulière et assidue du yoga peut vous aider à améliorer votre jeu.
méditation

Libérer le subconscient et pratiquer le détachement


Quel golfeur n'a pas déjà ressenti colère et frustration quand la balle manque son but, n'a pas involontairement laissé ces sentiments et le doute prendre le dessus, prélude à la détérioration de son jeu ? Le golf est l'un des sports les plus complexes, du fait de l'effort constant entre l'esprit conscient et l'esprit subconscient. Le premier analyse, alerte et rationalise, le dernier promeut l'intuition et la mémoire à long terme. Position et swing sont appris consciemment (esprit conscient), mais leur mémorisation dépend de l'esprit subconscient.

Lorsque le golfeur améliore son mouvement et frappe la balle correctement, il est dans le subconscient. Il devient le mouvement, il "est" le swing, ses pensées sont suspendues, sa concentration et son intuition à leur apogée. C'est lorsqu'il retombe dans le conscient, dans un esprit de technique, de performance et de compétition, que le joueur hésite et que le swing perd de sa fluidité.

Evidemment avant de parvenir à un swing puissant, fluide et naturel, la pratique et la technique doivent être acquises. Toutefois la pratique et l'expérience devraient peu à peu laisser place à la mémoire à long terme, à l'action intuitive et à l'instinct subconscient.

L'intégration du yoga à la pratique du golfeur va l'aider à développer une discipline mentale. Que ce soit jouer un par, un birdie ou juste en dessous de son handicap, apprendre à jouer sans être attaché aux résultats, place le golfeur dans un état de relaxation, réduit le stress et la tension au niveau physique. Cet état de relaxation permet au golfeur de rester concentré et complètement présent, de faire appel au subconscient : son mouvement et jeu se perfectionnent!
cours de yoga

Le jeu physique


La condition préalable à une amélioration du jeu et du mouvement reste un corps bien préparé et en pleine forme.

Le swing sollicite intensément les vertèbres lombaires, ce qui crée une tension, tension intensifiée due a une faiblesse musculaire fréquente au niveau de la sangle abdominale et du bas du dos. Il n'est pas surprenant alors que les douleurs de la partie inférieure du dos soient très courantes.

Par ailleurs, le swing crée une asymétrie, un déséquilibre au niveau corporel. Ce mouvement répétitif, pratiqué pendant plusieurs années, développe en particulier les muscles de la partie supérieure du corps : les épaules, les avant-bras et le haut du dos. Ils se tonifient certes mais asymétriquement : d'un coté, ils seront souples et puissants, du cote opposé tendus et faibles. Cela limite le périmètre, la fluidité et puissance du mouvement.

La pratique du yoga s'avère être le parfait remède a cette "déformation professionnelle ". Le yoga sollicite le corps dans son entier, promeut la tonification de tous les muscles ainsi qu'un alignement correct. En restant plus longtemps dans les positions, le golfeur tonifie les muscles du coté négligé et étire, ouvre le coté continuellement sollicité et tendu. La pratique du yoga rectifie ainsi l'asymétrie du corps.

De plus, la prise de conscience au niveau du corps, autre effet quasi-naturel du yoga, facilite le travail sur le swing. En étant pleinement conscient du mouvement, en comprenant clairement le processus, le golfeur est " équipé " pour perfectionner son swing.

Une pratique régulière et impliquée du yoga développe non seulement un corps souple, puissant et aligné mais aussi un état d'esprit calme, concentré et détaché. Le facteur stress est éliminé : le golfeur peut laisser son subconscient le guider vers un mouvement intuitif, souple et fluide - le swing parfait. 
YOGAMOVES  NEWSLETTER
Inscrivez-vous