J’ai testé pour vous : le Yoga Nidra

Cet après midi pour la première fois je me suis enfin accordé le temps de tester une classe de Nidra. Réussir à s’arrêter de courir, de penser aux courses, aux devoirs, et au travail et s’allonger pendant 1h30 n’est pas facile. Et autant vous dire que ça s’est pas arrêté de suite dans ma tête. Je voulais tellement profiter à fond de l’expérience que je n’allais pas réussir à m’accorder tous les vendredi que je commençais déjà à broger : « J’espère que je vais pas m’endormir !»  «Qu’est ce qu’il va se passer ?» «Je ne sais pas du tout à quoi m’attendre…»
Ma pratique, même si elle l’est de moins en moins a toujours été plutôt dynamique …

Aude nous a rappelé d’aller faire un dernier tour aux toilettes, de boire si l’envie s’en ressentait encore et nous a réexpliqué quelques bases : surtout, une fois notre position et celle de nos mains trouvées, il ne faudrait plus bouger.

Tout le monde près, couvert et allongé cela a pu commencer… La douceur de la voix d’Aude m’a vite transporté…..
Et…. je vais m’arrêter là pour le ressenti personnel ! Je pense que c’est à ce moment que je dois te dire de te faire ta propre expérience.

On dit qu’un bon Yoga Nidra a le même effet sur le corps et l’esprit que trois à quatre heures de sommeil. Après, on se sent plus frais, plus attentif et plus calme. Vous auriez tord de pas tenter, non ?

Le Yoga Nidra favorise un repos et une relaxation profonde que l’on ne trouve pas dans la pratique moyenne de la méditation. Les étapes du scan corporel et de la conscience de la respiration peuvent ensuite être pratiquées seules pour calmer le système nerveux, ce qui conduit à moins de stress et à une meilleure santé, il peut même réduire les SPM, les douleurs chroniques et les traumatismes. Il est aussi connu pour améliorer le sommeil et réduire l’insomnie.
Malgré les idées reçues, le Yoga Nidra, ou le sommeil yogique comme on l’appelle communément, est une technique de méditation immensément puissante, et l’une des pratiques de yoga les plus faciles à développer et à maintenir.

Tout le monde peut faire du Nidra :

Si le rythme intense du Vinyasa et/ou la chaleur d’un Hot ne sont pas pour tout le monde. Le yoga Nidra est une pratique que tout le monde, des enfants aux personnes âgées, peut faire. Il est facile à suivre à tout âge. Tout ce que votre corps a besoin de faire est de s’allonger sur le sol. Et même si vous ne pouvez pas vous allonger sur le sol, vous pourrez quand même faire cette pratique en position assise.

Vous ne pouvez pas mal pratiquer le Nidra :

En vous allongeant, soutenu dans un Savasana, il vous suffit de suivre la voix qui vous guide. Il est probable que vous vous souviendrez de certaines parties de la méditation et pas d’autres. Chaque fois que vous venez à la pratique, vous rencontrez une nouvelle expérience – dont aucune n’est mauvaise. S’endormir n’est pas non plus un problème, car vous recevrez toujours des bienfaits pendant que le mental inconscient absorbe la pratique.

C’est plus facile qu’on ne le pense d’intégrer le Nidra à notre vie quotidienne :

La méditation assise peut être frustrante – essayer de vider l’esprit, de ramener la conscience à la respiration, ou de trouver l’inspiration pour se concentrer. Le yoga Nidra est toujours guidé, il n’y a donc pas de pensée intense ou de questionnement sur la raison pour laquelle vous regardez un mur vide. Une pratique de yoga Nidra peut être aussi courte que cinq minutes et aussi longue qu’une heure. Vous choisissez la durée. Vous trouverez peut-être que la façon la plus facile de s’adapter à une pratique de yoga Nidra est de l’intégrer à votre routine quotidienne à l’heure du coucher. Mettez les écouteurs, pratiquez directement dans votre lit, puis endormez-vous. Bien que ce ne soit pas la façon la plus conventionnelle de pratiquer le yoga Nidra, vous n’avez aucune excuse pour ne pas le faire si vous allez vous coucher de toute façon.

En quelques mots, le Nidra ne peut rien faire d’autre que d’apporter de la joie dans votre vie. Je vous conseille vivement de le tester.

Voir aussi