United-States_32x32 France_32x32

LE YOGA POUR LES COUREURS

Vous courez ? Besoin de bien respirer, de vous étirer ? Mettez-vous au yoga!


Mal de dos, de genoux, de pieds et tensions au niveau des jambes sont très communs dans le milieu des coureurs. Ces problèmes proviennent très souvent d'un désalignement du corps, crée par la course.

Intégrer le yoga à son entraînement permet aux coureurs d'améliorer leur capacité respiratoire, de mettre l'accent sur l'alignement et de favoriser l'endurance, tout en évitant les blessures. En fait, le yoga et la course s'avère être une combinaison parfaite de force et de souplesse.

Courir plus longtemps, tout en arrivant avec le sourire à la ligne d'arrivée ? C'est possible ! La respiration, véritable métronome dans les postures aussi bien statiques qu'en mouvement, est fondamentale dans le yoga. Les techniques de respiration engendrent calme et concentration. La respiration devient consciente et permet aux coureurs une meilleure gestion de leur énergie et une récupération plus rapide.

Lors de la course, l'impact de chaque pas sur les joints représente 3 à 4 fois le poids du corps. De plus, la course sollicite, de manière continue et monotone, certains muscles en particulier, ce qui à long terme raccourcit les muscles et génère une tension permanente et localisée. Sans étirements, la souplesse des articulations s'en verra réduite, créant une asymétrie dans le corps. Une faiblesse au niveau des muscles dorsaux, très fréquente chez les coureurs, ne protège pas les vertèbres lombaires des chocs de la course. La tendance à crisper les épaules entraîne une tension au niveau du haut du dos.
yoga
cours de yoga
cours de yoga
L'entraînement, dans ses conditions, fait que le corps est en tension permanente et en déséquilibre, enclin aux douleurs chroniques et aux blessures. La pratique du yoga permet aux coureurs d'améliorer leur équilibre et leur souplesse tout en tonifiant le corps harmonieusement. Durant les asanas (positions de yoga), le corps se meut autour de son centre de gravitation, synchronisant respiration et mouvement du corps et promouvant symétrie et alignement. L'intégration du corps, de la respiration et de la conscience renforce les muscles de la colonne vertébrale : le corps regagne alors sa stabilité structurelle d'origine.

Outre ce réajustement au niveau corporel, la pratique du yoga apprend le coureur à prendre pleinement conscience de son corps. Plus réceptif, on perçoit clairement les signaux émis par le corps, en cas de fatigue musculaire. Les coureurs préviennent alors d'éventuelles blessures. Cette faculté est très importante pour les coureurs, d'autant plus que les endorphines (hormones de la joie) sont secrétées durant la course et inhibent la sensation de douleur, provoquant une insensibilité aux signaux envoyés par le corps.

Une pratique régulière et impliquée du yoga préserve donc l'intelligence innée du corps à maintenir sa symétrie, avec une meilleure gestion des impacts subis lors de la course.
YOGAMOVES  NEWSLETTER
Inscrivez-vous